Antoine Duchesne

Pro Rider with Team Direct Energie

Tour de Wallonie

Je m'attendais à chercher mes jambes de course durant les premiers jours du Tour de Wallonie.

Finalement, je me suis senti assez bien dès le départ, même après 3 mois sans compétition de ce niveau.

Nous n'avions pas de leader désigné sur ce tour chez Europcar. Tous les coureurs étaient en reprise de compétition. C'était donc l'occasion rêvée de se montrer.

Comme les deux premières étapes allaient certainement finir au sprint, j'ai attendu au 3e jour pour me dévoiler davantage.

Les étapes 3-4-5 se sont déroulées sur des parcours très vallonnés, dans les Ardennes.

Un terrain parfait pour moi. J'ai constamment passé les bosses dans le groupe de tête, généralement composé d'une quarantaine de coureurs.

Au dernier jour, je tenais absolument à faire partie de l'échappée, mais je n'avais pas les jambes au début, dans ce faux-plat de près de 20 km dans lequel un groupe de 6 coureurs s'est détaché.

Alors que l'équipe Trek ramenait ces hommes au train, j'ai profité de mon élan dans un virage pour attaquer à fond la caisse et espérer combler l'écart de 10 secondes avec ce groupe, qui tentait toujours de se sauver pour de bon.

3 kilomètres plus tard, je rentre finalement dans l'échappée et je me rend compte que le coureur d'AG2R-La mondiale est mon vieux pote Hugo Houle!

Ah ben, deux Québécois en échappée dans une course pro en Europe... Ça doit être une première?

Peu importe, en discutant, la question qui nous vient en jasant, c'est plutôt:«Qu'est-ce qui fait si on arrive ensemble à l'arrivée??»

Bref, nous étions contents d'être là.

Mais finalement, ce dilemme n'aura jamais lieu. Nous avons eu près de 3 minutes d'avance avant d'être repris à environ 50 km de la ligne.

Le peloton entrait sur le parcours final de Liège-Bastogne-Liège.

J'ai failli survivre à la difficile côte de la roche au Faucons, ce qui montre que j'avais encore de bonnes jambes.

Ça promet donc pour la Polynormande dimanche prochain. Une course avec un beau circuit, incluant une belle bosse.

Je veux faire un gros résultat sur cette course. La forme est bonne, mais pour gagner là-bas, il faut aussi de la chance.

Sur ce genre de course d'une journée en France, c'est attaque après attaque par-dessus attaque.

Au moins, je sais ce que j'ai à faire.

Back to Home
  • Garneau
  • Oakley
  • Bh 770x313
  • Direct energie 001
  • Hutchinson logo
  • Gpcqm
  • Chambly kia vertical pour fond clair1434657291619

Powered by Medalist